Accueil calligramme Haïku de l’Oeil

Haïku de l’Oeil

0
0
120

 

eau forte, aquatinte au sel de Dominique Crognier

eau forte, aquatinte au sel de Dominique Crognier

*

L’oeil du monde palpite

Le vent ploie les oiseaux

Qui te regarde encore

dans l’ombre qui s’étend?

*

  • Le Pourquoi des ombres

    Merci à Florence Saint-Roch d’avoir accueilli ce poème dans son anthologie, sur la r…
  • peut-être

    Etait-ce un jour de jasmin dans le petit matin où pleure une pluie fade couleur de lièvre …
  • J’apprivoise les ombres / Addomestico le ombre

    j’apprivoise les ombres chaque jour un peu plus je m’enfonce en leur monde et …
Charger d'autres articles liés
  • Un autre regard sur Parme

    en réponse humoristique – clin d’oeil et détournement – au très beau liv…
  • Rêve pratique

    Je rêve… d’une bibliothèque, une vraie, spacieuse, avec des étagères bien rang…
  • « Memoria viva delle pieghe » in libreria a Parma

      Non avete ancora letto Memoria viva delle pieghe? Lo potete trovare (10 euros) dall…
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans calligramme

Laisser un commentaire

Consulter aussi

LAKE WRITING de Judith Rodriguez : réflexions sur la traduction et le rythme de l’écriture

Sur le numéro 192 (février), un article autour de la traduction de Lake Writing  (poème à …