Accueil images Scène de Marché

Scène de Marché

0
0
121

Protée

 

Jour de marché

cris des vendeurs

stridences bleu citron

                                                                                                         jj

La foule passe parmi les odeurs

les couleurs cisaillent le ciel de céramique


un fleuve piétine

le bitume

où un madonnaro trace à la craie

l’image immense de l’espérance

 

Au sortir de la gare

un air – venu d’un autre temps

et d’autres lieux -

 _0001nn

vous cueille et vous porte

vers l’étal où un Renaud

miniature

attend une Angélique

de papier mâché

parmi de vieilles cartes postales

et d’amoureux messages fanés

enrubannés de dentelle

et de soie

protée 2

 

Plus bas sur la place

un acrobate est juché sur un cube

de bois -

l’orgue de barbarie joue

sa musique

vagabonde

 

Attention Mesdames et Messieurs

vous allez assister au Spectacle le Plus

Extraordinaire du Monde

 

Le petit homme se dresse

et le voici devenu arbre -

ses feuilles dansent

à la brise marine

protée au marché

 

puis

tout retombe

en rire de fontaine

il devient eau et nage et puis

s’écoule

 

et quand on pense l’avoir perdu

il est la roue

d’un immense soleil

 

La foule passe indifférente

 

Attention Mesdames et Messieurs

le Spectacle

Continue

 

et le voici en un éclair

devenu zèbre éléphant phoque

qui bat des pattes et fait des balles

 

Alors

quelqu’un s’arrête

attend la forme suivante

et dit

 Nice (539)

 

Bravo

en voilà un qui s’est trouvé

un petit travail

et son ventre et sa famille l’accompagnent

vers les terrasses élégantes

où les gens comme lui parlent des problèmes de la haute

finance

 

tandis que Protée s’épanouit en arc-en-ciel

et pleure-pleut ses couleurs

sur la face noire du monde.

 

*

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans images

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Poème pour un collage de Ghislaine Lejard

De combien d’azur se nourrit l’espoir ? La vitre close retient le ciel et le cœur vole com…