Accueil Non classé page Tôt le matin / Early in the morning

Tôt le matin / Early in the morning

0
0
92

boyle

Sortie hier – signe de résistance au découragement et à la violence qui se déchaîne – du recueil de poèmes de Peter Boyle, choisis et traduits par moi, avec des traductions d‘Anne Talvaz, Jacques Rancourt et Raymond Farina, que je remercie, ainsi que Matthieu Baumier et Recours au Poème éditeurs, qui ont permis cette première publication bilingue français- anglais d’Australie, d’un poète majeur à découvrir d’urgence !

un extrait à lire et le livre à commander en copiant ce lien :

http://www.recoursaupoemeediteurs.com/ailleurs/tt-le-matin-in-the-small-hours

 

et un poème en prose prophétique, qui fait écho aux préoccupations actuelles :

The Guardian Angel

.
I think of madmen with their panpipes circling round you, tilting their misshapen heads into your face. When their hands gesture at decapitation and a pair of them burst out giggling you worry about this experiment in embedding yourself in the modern world. You should have picked some other planet but a lingering addiction to oxygen sucked you in. Your previous visit as a late eighteenth century whale should have warned you off. But as the angel of the depths and the heights you keep returning to us, keep gazing into the eyes of those who suffer and love, keep offering yourself to the fire of our rage.

*

L’Ange Gardien

.
Je pense à des fous avec leurs flûtes de Pan tournant autour de toi, penchant leurs têtes difformes sur ton visage. Quand leurs mains font des gestes de décapitation et que deux d’entre eux éclatent de rire, cette expérience d’incorporation dans le monde moderne t’inquiète. Tu aurais dû choisir une autre planète mais une addiction persistante à l’oxygène t’y a aspiré. Ta dernière visite en tant que baleine de la fin du dix-huitième siècle aurait dû te mettre en garde. Mais en tant qu’ange des profondeurs et des hauteurs tu reviens sans cesse à nous, les yeux dans les yeux de ceux qui souffrent, qui aiment, sans cesse t’offrant toi-même au feu de notre rage.
(traduction : Marilyne Bertoncini)

 

  • Un autre regard sur Parme

    en réponse humoristique – clin d’oeil et détournement – au très beau liv…
  • Rêve pratique

    Je rêve… d’une bibliothèque, une vraie, spacieuse, avec des étagères bien rang…
  • « Memoria viva delle pieghe » in libreria a Parma

      Non avete ancora letto Memoria viva delle pieghe? Lo potete trovare (10 euros) dall…
Charger d'autres articles liés
  • Un autre regard sur Parme

    en réponse humoristique – clin d’oeil et détournement – au très beau liv…
  • Rêve pratique

    Je rêve… d’une bibliothèque, une vraie, spacieuse, avec des étagères bien rang…
  • « Memoria viva delle pieghe » in libreria a Parma

      Non avete ancora letto Memoria viva delle pieghe? Lo potete trovare (10 euros) dall…
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans page

Laisser un commentaire

Consulter aussi

PROCHAINS RENDEZ-VOUS en 2019

  vendredi 8 MARS, à 19h, Hôtel Marignan, (75005) PARIS, présentation de SABLE, livre…