Accueil images Aigu Silence de Midi

Aigu Silence de Midi

0
0
104

Je ne puis résister au plaisir de vous montrer l’un des poèmes de « Paysages Intérieurs », traduits en hébreu par la poète Gili Haimovitch,

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Aigu silence de midi

 

Ton corps

coquille vide

repose sur la plage

stridente et vierge

 

Ton ombre a fui

Même l’abri de tes paupières

n’est plus qu’une éclatante absence.

Aigu silence

עכשיו – בדממה האנושה של הלבנה

גופך

   צדפה ריקה

               נח על גדה

                    רועמת וזכה

 

צילך נמלט

       ומקלט שמורות עינך

                  נחתם על העדר זוהר

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans images

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’ombre de la neige

 avec les aquarelles lumineuses et oniriques de Cécile A. Holdban,  dans un petit livre en…