Accueil images La Poésie est une Arme pour défendre l’Âme

La Poésie est une Arme pour défendre l’Âme

0
0
121

Dans le numéro 156 de Recours au Poème, l’intégralité de mon entretien avec le poète bengali Shuhrid SHAHIDULLAH, à propos de son oeuvre, et de la situation du BANGLADESH : 

Riyaz Udin, miniature paintingLa beauté de cette nation est qu’elle ne se plaint même pas vraiment. L’influence du soufisme et du baulisme**  rend mes compatriotes indifférents à la vie terrestre. Ceci rend mon peuple indifférent à la vie terrestre. Ils ont toujours été plus mystiques que religieux.  Toutefois, le récent essor du fondamentalisme religieux a lui aussi laissé des traces. Ces dernières années, des écrivains ont été tués ; un grand nombre d’entre eux est en danger.  L’état utilise la censure, bannissant des livres, arrêtant des auteurs.

Ceci a un rapport avec ma poésie. Je veux intégrer ces faits à mes poèmes, de façon poétique. Le traumatisme colonial, le conflit politique, l’extrémisme, l’omniprésente exploitation de mon peuple, les enjeux globaux des structures de pouvoir, tout ce qui a lieu dans le monde et aux franges de celui-ci, je veux que tout ceci fasse partie de mes poèmes. Je veux révéler ce qui est caché sous la surface. Je veux décoder les significations pour les encoder dans des sens différents. Ainsi, mes poèmes ne sont pas un blog politique, je suis à la fois politique et apolitique. Je mène la vie de la petite bourgeoisie, mais je rêve qu’un jour le prolétariat s’unira et me chassera de ma zone de confort. Ils mettront le feu au bureau sur lequel j’écris. Je veux voir si mes mots survivront à ce feu ou deviendront des cendres. Tous mes poèmes sont des prières trompeuses – la spiritualité d’un non-croyant.

- See more at: http://www.recoursaupoeme.fr/chroniques/entretien-avec-shuhrid-shahidullah/marilyne-bertoncini#sthash.lMMaXcOy.dpuf

  • Un autre regard sur Parme

    en réponse humoristique – clin d’oeil et détournement – au très beau liv…
  • Rêve pratique

    Je rêve… d’une bibliothèque, une vraie, spacieuse, avec des étagères bien rang…
  • « Memoria viva delle pieghe » in libreria a Parma

      Non avete ancora letto Memoria viva delle pieghe? Lo potete trovare (10 euros) dall…
Charger d'autres articles liés
  • Un autre regard sur Parme

    en réponse humoristique – clin d’oeil et détournement – au très beau liv…
  • Rêve pratique

    Je rêve… d’une bibliothèque, une vraie, spacieuse, avec des étagères bien rang…
  • « Memoria viva delle pieghe » in libreria a Parma

      Non avete ancora letto Memoria viva delle pieghe? Lo potete trovare (10 euros) dall…
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans images

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Aeonde (extrait)

  Au jardin des repentirs flotte de l’aubépine le parfum corrompu   Une blanche chev…