Accueil à quatre mains Là où tremblent encore des ombres d’un vert tendre

Là où tremblent encore des ombres d’un vert tendre

0
0
85

0328fc_81d721a376c443ad80b9a07fb7a68dc3

 

Une « toile sonore » de Sophie BRASSART,

que je remercie de m’avoir invitée à dire/écrire un poème qu’elle accompagne d’une de ses encres –

 

à voir et à écouter en suivant le lien :

http://www.toilesonore.com/#!marilyne-bertoncini/uknyf

  • J’apprivoise les ombres / Addomestico le ombre

    j’apprivoise les ombres chaque jour un peu plus je m’enfonce en leur monde et …
  • Un poème sur « Terre à Ciel »

    Dans l’anthologie de Florence Saint-Roch, sur le numéro de novembre de la revue &laq…
  • Seuils

      Seuils   portes entrebaillées sur l’absence passages vers nulle part mél…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans à quatre mains

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mort du Palmier

Le palmier qui dansait devant ma fenêtre celui qui se prenait pour un hélicoptère dans le …