Accueil poésie « Lorelei » de Barry Wallenstein

« Lorelei » de Barry Wallenstein

0
0
131

 

 

Lance à nouveau les dés

direction Lorelei

une île à épices

un joli lot, bien ficelé, comme Lorelei

 

jailli d’un rêve

et d’un heureux coup de dés -

surgissant, tête haute,

ce visage de Lorelei

 

Jadis, les dés disaient :

aime cet arbre parce qu’il est creux,

les brins d’herbe pour leur fantaisie

et tout ce qui bouge en silence.

 

Ainsi faisant, je partageai la solitude de l’herbe,

l’humiliation de l’arbre,

en relançant les osselets jusqu’à ce qu’ils apportent

la démarche légère et ondulante – l’apparition de Lorelei.

 

Penchée, elle souffle sur le sable – dorée au regard

et la forme fluctuante d’un nuage s’élève – souffle de Lorelei.

 

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

         Lorelei

 

Cast a different set of dice

direction Lorelei

an island of spices

a package tight as Lorelei

 

sprung from a dream

and a good luck toss -

this straight backed head high

visage of Lorelei.

 

In earlier days the dice said :

love that tree for its knothole

the blades of grass for their fancy

and anything that moves without speaking.

 

So I did and shared the loneliness of the grass,

the shame of the tree,

and rolled again till the bones came yes

the swift gait and swaying – Lorelei ascending.

 

Bending, she blows on the sand – golden to the eye

and a cloud goes up shape shifting – breath of Lorelei.

 

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Sous l’eau du sommeil

.   En ce lieu inversé sous l’eau de ton sommeil les étoiles en mourant filent …