Accueil poésie Pas d’oiseaux ce matin…

Pas d’oiseaux ce matin…

0
2
173

.

Pas d’oiseaux, ce matin.

Il fait trop chaud, dis-tu :

Les oiseaux, comme nous,

s’en vont vers les collines

quand la ville surchauffe.

 

Pas d’oiseaux, ce matin.

Les sirènes sans cesse…

Les oiseaux, comme nous,

pleurent l’espèce humaine,

la folie et la haine.

 

Plus d’oiseaux ce matin -

le ciel est vide

et tremble

en attendant demain…

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

PING-PONG – ou de la traduction

    Traduire       ou jouer sur      l’écho         des mots   le jeu de Lego d…