Icare

0
0
232

2015-03-19 13-54-22_0088


                   L’oeil du monde palpite

Le vent ploie les oiseaux

    Qui

        te regarde encore

                    dans l’ombre qui s’étend?

 

Celui qui fixe la lumière

arrache des écailles d’ombre

           au soleil

 

           Le monde écharpillé –

Comment le rapiécer?

.

.

.

*

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans images

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Anthologie Hommage à Parma : lancement le 24 septembre

Je dois à Luca Ariano l’invitation à participer à cette belle anthologie poétique, e…