Icare

0
0
117

2015-03-19 13-54-22_0088


                   L’oeil du monde palpite

Le vent ploie les oiseaux

    Qui

        te regarde encore

                    dans l’ombre qui s’étend?

 

Celui qui fixe la lumière

arrache des écailles d’ombre

           au soleil

 

           Le monde écharpillé –

Comment le rapiécer?

.

.

.

*

  • J’apprivoise les ombres / Addomestico le ombre

    j’apprivoise les ombres chaque jour un peu plus je m’enfonce en leur monde et …
  • Adieu

      La maison s’envolait Loin Elle tirait sur les fibres de l’âme qu’…
  • La Cachée

      Couleur de violette, la lumière sourit Au coeur de l’îlot vert au feuillage bouclé…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
  • « LA NOYEE D’ONAGAWA » (extrait)

    Ouverture du Thrène pour la noyée d’Onagawa (inédit – livre inspiré par une dé…
  • La Falena

    La Falena per Luca Ariano   Tremante la calura d’agosto spezza lo spettro dei colori…
  • Le Miroir et la morte

    Que mes miroirs ne reflètent que mon ombre imparfaite dit la Mort Mais la morte à travers …
Charger d'autres écrits dans images

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Paysage Intérieur

  Paysage   Le bleu s’échappe des forêts les mains des arbres te retiennent   L…