Accueil poésie Un mot de Laurent Grison sur « Aeonde »

Un mot de Laurent Grison sur « Aeonde »

0
0
113

 

Chère Marilyne,

J’ai lu avec un très grand plaisir votre petit livre publié par Yves et Monique Perrine aux excellentes Editions La Porte.
Le titre, tout d’abord, est magnifique : Aeonde. Enigmatique, sonore, dynamique comme un corps dansant, il donne au lecteur l’envie d’entrer dans votre univers littéraire en toute liberté.
Votre poésie est sensible, profonde. J’ose dire : belle.
Aeonde m’a ému. Je l’ai relu plusieurs fois en y découvrant sans cesse des subtilités qui se dévoilent au lecteur attentif et patient.
Je trouve, en vous lisant, des éléments qui évoquent, avec une rare force poétique, la vie, le temps, la mort, le refus de l’oubli, l’amour aussi.
Vous aimez la musique des mots et du monde. Vous en composez une partition subtile et habitée.
Bravo !
Amicalement et fidèlement.
Laurent Grison

 *

16903425_10208734568703198_4673692454610211073_o

  • Un autre regard sur Parme

    en réponse humoristique – clin d’oeil et détournement – au très beau liv…
  • Rêve pratique

    Je rêve… d’une bibliothèque, une vraie, spacieuse, avec des étagères bien rang…
  • « Memoria viva delle pieghe » in libreria a Parma

      Non avete ancora letto Memoria viva delle pieghe? Lo potete trovare (10 euros) dall…
Charger d'autres articles liés
  • Un autre regard sur Parme

    en réponse humoristique – clin d’oeil et détournement – au très beau liv…
  • Rêve pratique

    Je rêve… d’une bibliothèque, une vraie, spacieuse, avec des étagères bien rang…
  • « Memoria viva delle pieghe » in libreria a Parma

      Non avete ancora letto Memoria viva delle pieghe? Lo potete trovare (10 euros) dall…
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Trois poèmes dans le numéro 2 de « Le Ventre et l’oreille »

  L’excellente jeune revue dirigée par Emmanuel Desestré et Oriane Hustrel accu…