Accueil images Je fus…

Je fus…

0
0
158

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je fus cet arbre dans le brouillard
s’abreuvant aux nuages où s’agrippent ses branches

Je fus 

Je fus l’ombre de l’arbre
sa sève souterraine et sa force lointaine

Je fus cette maison où brille une lumière
une étoile perdue au cœur de la matière 

Je fus le feu lui-même son tison et sa cendre

Je fus 

son goût amer dans l’aube qui s’éveille
son rêve devenu poudre d’or

et poussière

  • Infinis Terrae, sur un livre-objet de Michèle Grosse

    inspiré par les plis de l’éventail pris au coeur de l’Atlas :     &n…
  • Adieu

      La maison s’envolait Loin Elle tirait sur les fibres de l’âme qu’…
  • L’Epais des forêts

    une très jolie plaquette réalisée par Florence Saint-Roch et « La Main qui écri…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
  • Adieu

      La maison s’envolait Loin Elle tirait sur les fibres de l’âme qu’…
  • La Cachée

      Couleur de violette, la lumière sourit Au coeur de l’îlot vert au feuillage bouclé…
  • LA SOURCE

       Un cheval est passé auprès de la fontaine  un crin bleu flotte encore aux épines des ro…
Charger d'autres écrits dans images

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Entretien sur Librebonimenteur, à l’occasion de la sortie de « La Dernière oeuvre de Phidias »

à l’invitation de Jean-Louis Riguet, que je remercie, l’entretien dans sa chro…