Accueil images LA SOURCE

LA SOURCE

0
0
71

CAGNES (la) (1)

 

 Un cheval est passé auprès de la fontaine
 un crin bleu flotte encore aux épines des ronces

 Une biche a posé l’empreinte d’un sabot
 sur la rive embourbée

 et les replis de l’eau sur la mousse étoilée
 emmêlent l’écheveau du réel et du rêve

 Dans l’arène du lit aux roulis d’or pâli
 l’eau chante en son babil de sable et de galets

 Au creux des mains je cueille
 le ciel qui s’y reflète

 et m’abreuve à la source
 où se déploie le monde.

  • Je fus…

    Je fus cet arbre dans le brouillard s’abreuvant aux nuages où s’agrippent ses …
  • SOUVENIRS DE L’OUTRE-TEMPS (travail en cours)

    Après l’automne long et soyeux  le couperet de l’hiver sur le bruissant des ar…
  • Sous l’eau du sommeil

    .   En ce lieu inversé sous l’eau de ton sommeil les étoiles en mourant filent …
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
  • Je fus…

    Je fus cet arbre dans le brouillard s’abreuvant aux nuages où s’agrippent ses …
  • 2018 : Nouvelle année !

  • J’habite ma vie comme un rêve

    . J’habite ma vie comme un rêve où les temps s’enchevêtrent La vie est ce rêve…
Charger d'autres écrits dans images

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Dériver

  Lente dérive dans les courants comme morte épave douce engloutie aspirée tourbillonnant …