Seuils

0
0
122

 

Marilyne Bertoncini - TRESHOLDS (2)Marilyne Bertoncini - TRESHOLDS (4)

Seuils

 

portes entrebaillées sur l’absence
passages vers nulle part
mélancolie de ces futurs
entrevus mais

où l’on ne sera pas
où l’on n’ira jamais

                                              

 

 

 

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
  • peut-être

    Etait-ce un jour de jasmin dans le petit matin où pleure une pluie fade couleur de lièvre …
  • J’apprivoise les ombres / Addomestico le ombre

    j’apprivoise les ombres chaque jour un peu plus je m’enfonce en leur monde et …
  • Dans l’outre-monde des paroles

        Le chemin s’éboule dans l’outre-monde des paroles Chaque pas soulève une p…
Charger d'autres écrits dans images

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Note de lecture : « La Ballade du Calame », d’Atiq Rahimi

l’intégralité à lire sur La Cause Littéraire du  24 octobre 2015 :  http://www.lacau…