Accueil poésie Le thé et la carpe : poème trilingue pour le projet « Rucksack » d’Antje Stehn

Le thé et la carpe : poème trilingue pour le projet « Rucksack » d’Antje Stehn

0
0
259

 vv

 

Ce n’est pas une feuille de thé

qui flotte dans la tasse de porcelaine

mais l’illusion emprisonnée

d’une carpe de cobalt

 

Le marli où posent mes lèvres

est une berge qui l’attire

vers l’ailleurs où flotte indécise

la fumée bleue de mon breuvage

 

*

 

It’s not a tea leaf

floating in the porcelain cup

but the captive illusion

of a cobalt carp

 

The rim which my lips touch

is a bank that attracts it

to elsewhere where faintly floats

the blue smoke of my beverage

 

*

 

Non è una foglia di tè

fluttuante nella tazza di porcellana

ma l’illusione imprigionata

di una carpa di cobalto

 

L’orlo dove poggia la mia bocca

è una sponda che la invita

verso l’altrove dove indeciso fluttua

il fumo blu della bevanda

 

le projet expliqué ici – en cliquant sur l’image Image de prévisualisation YouTube

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Souvenirs de la Maison désaffectée

  Les sarments décharnés sur la façade blanche -   mais le jardin frémit dès qu’on f…