Accueil poésie « Cachez ce sein… » : Tartufacebookerie et censure insensée

« Cachez ce sein… » : Tartufacebookerie et censure insensée

0
0
106

facebook

Ou comment finir l’année sur le réseau facebook, en retrouvant dans les paramètres la menace de sanctions pour une publication indécente, « concernant la nudité ou les actes sexuels »… Je connais la pudibonderie du réseau qui a déjà suspendu mes publications à cause d’une photo de la Fontaine Médicis, aux Jardins du Luxembourg, illustrant un article de Recours au Poème – mais j’avoue que j’avais perdu le souvenir de ce second partage de 2017, et de la suppression, qu’indignée,  j’avais alors contestée. Je suis retournée à la recherche de l’auteur indiqué, photographe dont j’avais trouvé une photo sur twitter et dont le site est consultable à cette adresse : 

http://www.jeanluctruijens.nl/index.php/portfolio/portfolio-jean-luc/buildingblock/

Le travail de Jean-Luc Truijens est une enquête sur la couleur, la forme et l’abstraction – rien qui évoque la nudité sexuée, la pornographie, l’obscénité ou que sais-je qui pourrait choquer un visiteur de ma page… mais plutôt, dans le cycle d’où provient le buste incriminé, une réflexion sur la vie, la création, et le transhumanisme.

SPONCH_2-1280x1280 images images (1)

Une partie de mon projet en cours: SPONCH

Les «éléments constitutifs de la vie» sont le soufre, le phosphore, l’oxygène, l’azote, le carbone et l’hydrogène, qui peuvent être rappelés par leurs premiers caractères combinés «SPONCH».
Jusqu’à présent, la reproduction et la sélection naturelle sont les seuls moyens pour les organismes de s’adapter au monde changeant qui les entoure.
Mais de nos jours, l’humanité est capable, avec CRISPR / Cas9 et d’autres outils d’édition du génome, de nous modifier nous-mêmes et d’autres organismes.
Les blocs de construction SPONCH originaux seront bientôt remplacés par des blocs de construction auto-créés et assemblés; les nouveaux éléments artificiels de la vie…

En visitant l’ensemble du site, il est évident que Jean-Luc Truijen voit le corps humain nu comme la forme ultime de la beauté, et qu’il l’utilise dans d’autres séries comme toile pour les projections de sa matrice couleur-forme et d’autres expériences géométriques : la combinaison de formes géométriques abstraites, de couleurs saturées et de l’organique du corps produit ainsi  des formes nouvelles et inattendues.

J’ajoute le contact personnel de l’auteur, et salue les censeurs à l’oeuvre sur les réseaux et dans notre société, prisonnière des clichés qu’elle a développés et qui l’empêchent de reconnaître l’art où il se trouve.

Contact
j.truijens @ gmail.com
T +31 6 18401976
www.jeanluctruijens.nl

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

AEncre de Chine-Indian L/ink

http://www.fekt.org/marilyne-bertoncini/ Le poème Indian L/ink publié sur le site de FCEH …