Accueil Non classé Dans les archives…

Dans les archives…

0
0
115

Parfois, on range de très vieux papiers – j’ai ainsi retrouvé cette lettre d’autrefois soutenant ma candidature à un poste de maître de conférences.

Ma gratitude envers le professeur Jean Ceylerette, un véritable scientifique et un profond humaniste, qui m’a fait découvrir le Moyen-Age comme personne et qui a dirigé mon mémoire sur l’infini, sujet infiniment passionnant, pour un poète.

 

212626927_401855017818716_8637892724573331344_n

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les lecteurs de « La Dernière Oeuvre de Phidias » en parlent

Je remercie Enza Palamara,  qui vient de lire ce livre, présenté au marché de la poésie de…