Accueil poésie Luca Ariano – sans titre /brume du jour de l’an (inédit) photo Giancarlo Baroni

Luca Ariano – sans titre /brume du jour de l’an (inédit) photo Giancarlo Baroni

0
0
128

271247304_3058352864492309_9036948976787675325_n

 

écouter le texte original dans la lecture d’ Emanuela Rizzo

 

Plus de trente ans

de réveillons ensommeillés  

de brumes sur la nationale :

le cimetière un rappel de parents qui sont là

depuis des lustres… jamais connus,

priés, petites histoires de famille

d’un siècle passé.

Pour ta grand-mère la vraie fête

mais toujours aux oreilles les trempes,

les yeux éblouis par des incendies.

Réveillé dans cette même brume

qui dissimule toits et balcons ;

il ne restait plus qu’à s’enfermer

dans les maisons mais tu sais qu’elle arrivera sans frapper,

aux premiers signes, il sera trop tard.

Quand tu pédales malgré la peur du gel

le long de restes de muraille tu les vois soldats

qui campent avant une bataille,

bandits en fuite ou monatti* pointés du doigt

par la crédulité de l’Histoire.

Sa  voix assourdie au téléphone

dans le souhait de baisers chuchotés.

 

notes : 

* monatto s. m. (du lomb. monàtt, prob. altération du mot moine)- Nom, rendu célèbre par Manzoni(Promessi Sposi, chap. XXXII). dans la description de la peste de 1630, où il désigne les personnes chargées de transporter les cadavres à Milan « pour les conduire sur des chariots aux fosses, et les enterrer » .

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le Tour du Monde en 24 heures de poésie – appel à participation

Appel à participer (Fr – Eng – It – Sp) tour du monde en 24 heures de po…