Accueil poésie « Les Cheveux du vent » traduit en russe par Babochine Vladimir Alexandrovitch

« Les Cheveux du vent » traduit en russe par Babochine Vladimir Alexandrovitch

0
0
109

 

.Capture

 

ВОЛОСЫ ВЕТРА

Верхушки деревьев ветер расчёсывают

ветер ласкает ветвей волосы

и травы шёрстку

 

 

Ветер свободен и песни поёт

в растрепанных волосах лесов

мимоходом головок первоцветов касается

или на мгновение останавливается, чтобы поймать

на садовой стене жасмина звёздочек аромат

Ветер к звёздам песню Земли несёт,

треплет кометы, планетам вращенье даёт

и вся Вселенная вместе с ветром поёт

Ветер свободен в своих песнях,

когда на солнце распускаются  волосы женские

 

348355272_810582767237116_477758204221958882_nBabochine Vladimir Alexandrovitch est un poète, écrivain et traducteur. Né sur les rives de la Volga, il vit à Saint-Pétersbourg, en Russie.Docteur en philosophie et ingénierie et professeur associé, il est aussi Académicien de l’Académie des sciences de l’Arctique, membre titulaire de l’Académie des sciences et des arts Petrovska, académicien de l’Académie royale serbe des sciences et des arts, Président de l’Association des écrivains Fresh Look (Saint-Pétersbourg), rédacteur en chef du magazine Nevsky Almanac. Membre de l’Association des écrivains Zenith (Podgorica, Monténégro); chef du département international de la maison d’édition Rodnye Prostory, président du comité de rédaction, rédacteur en chef et éditeur de l’almanach Nevskaya Formula, rédacteur en chef adjoint du magazine Petrushka Nashtamba, Membre de la Société multinationale des écrivains, Saint-Pétersbourg, Membre de l’Union des écrivains de la République du Monténégro, membre de l’Union des écrivains serbes de Slovénie.

Il traduit des vers du serbe, de l’espagnol, de l’italien, de l’allemand et de l’anglais, traduit en serbe et ses poèmes sont traduits en serbe, en macédonien, en italien et en anglais.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

« Murmure » de Gili Haimovich

 Murmure  A travers le train-train de la routine quotidienne, à travers l’ennui brûl…