Accueil poésie souvenir d’un printemps passé – ricordo di una primavera passata

souvenir d’un printemps passé – ricordo di una primavera passata

0
1
799
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Souvenir d’un  printemps passé

 

Ma voisine, la vieille Madame Tan

est assise au balcon

comme une plante pâle

 

Je traverse la place -

elle salue de la main

tout comme un éventail

 

Ses cheveux au soleil

sont une lune pure

et je devine son sourire

 

Je réponds en levant le bras

qui porte le panier des courses -

mais mon cœur est léger

 

Ricordo di una primavera passata

 

La mia vicina, la vecchia signora Tan

è seduta sul balcone

come una pallida pianta

 

Attraverso la piazza -

E lei mi saluta

Con la mano da ventaglio

 

I suoi capelli al sole

sono una luna lucida

e percepisco suo sorriso

 

Rispondo alzando il braccio

col cestino della spesa -

il mio cuore, lui,  è leggero

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans poésie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

haïku du confinement (8) sur un vers de Patrick Joquel

Pour tromper l’enfermement, un défi que je poursuis : reprendre le premier vers d&rs…