le blog de MARILYNE BERTONCINI

- Livre des Sept Vies de Ming Di, juin 2015

SeptVies chez Recours au Poème éditeurs – en suivant ou sélectionnant ce lien :

http://www.recoursaupoemeediteurs.com/ailleurs/livre-des-sept-viesbook-of-seven-lives

 

EXTRAITS

SEPT VIES

Je suis trop près du soleil, on dit que je vais devenir aveugle.

J’apparais ainsi dans bien des films, vieil homme
au long fleuve de barbe et de cheveux gris, les yeux creusés,
articulant des prophéties: Apollon vient de naître, demain une pierre

sera dite Soleil. J’apparais aussi dans de nombreux poèmes,
parfois charmeuse, mais souvent pire qu’une sorcière—
aujourd’hui ma poitrine vieillit, demain ma poitrine se ride.

Alors, un sourire ferme sur les lèvres, je descends la rue en jupe tonneau.
Seule Virginia Woolf me voit, moi, le moi qui code les mots,
le moi hétéro, qui se fie si totalement, si rapidement à l’amour,

capable d’écrire bien, pas pour la gloire,
juste bien, même pour quitter une vie
mais qui peut changer dans la nuit… Oh, non, pas encore,

quelle merveille d’être en ce corps!
Zeus m’a donné sept vies mais nulle n’est meilleure
que celle-ci, cette vie de tigre et de loup.

Je crains le sommeil, je crains mon réveil, le visage vieilli
avec la grimace de T.S. Elliot,
mon corps couvert des cendres de sa cigarette.

* »Tigre et Loup » fait allusion au mythe chinois sur les femmes.

Laisser un commentaire