le blog de MARILYNE BERTONCINI

Paysages Intérieurs, à lire dans Le Capital des Mots, d’Eric Dubois

blausasc septembre (40)

Cliquer sur le lien :

 

http://www.le-capital-des-mots.fr/2014/11/le-capital-des-mots-marilyne-bertoncini-4.html

16 novembre, 2014 à 20:56 | Commentaires (0) | Permalien


Haïku du rêve

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Was marcht Dich traurig?

Ces mots à mon oreille dans l’obscurité

puis la fraîcheur de lèvres inexistantes

15 novembre, 2014 à 18:34 | Commentaires (0) | Permalien


Haïku d’Hiver

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les amours de pierre

grelottent

la neige feutre les coeurs

meurtris

le mien est glacé comme les statues.

14 novembre, 2014 à 23:06 | Commentaires (0) | Permalien


Haïku des Etoiles

val rameh idd livre

 

Des yeux clos des étoiles sourdent des

diamants

qui s’accrochent au matin à la pointe

de l’herbe

 

 

13 novembre, 2014 à 20:29 | Commentaires (0) | Permalien


Paysages Intérieurs (extrait – inédit 1979)

 

 soir-576x1024

 

Ce soir

 les oreilles des arbres

écoutent

le mugissement sourd de la sève

dans leurs branches

 

La reptation des fleuves

froisse

la soie

sur l’échine souple de la terre

 

Les cris aigus des étoiles

percent le sommeil

des hommes

 

La nuit

entière

est une bouche

qui hurle des flots de silence

 

 

11 novembre, 2014 à 11:05 | Commentaires (0) | Permalien


vidéo-haïku d’Octobre

peillon début octobre (17)

 

Cliquer sur ce lien :  https://www.youtube.com/watch?v=9UcGQKtmR3M 

 

L’hélianthe-topinambour ensoleille les rives

les hérons se sont envolés

dans le Paillon, c’est octobre.

 

*

 

 

 

10 novembre, 2014 à 12:29 | Commentaires (0) | Permalien


La Dernière Oeuvre de Phidias (extrait)

phidias

à lire dans Capital des Mots (cliquer sur le lien ) : 

http://www.le-capital-des-mots.fr/2014/09/le-capital-des-mots-marilyne-bertoncini.html

 

 

*

 

 

9 novembre, 2014 à 11:09 | Commentaires (0) | Permalien


Genèse du Langage – extrait

Extrait d’un poème écrit pour un livre de Brigitte Marcerou  dont les autres travaux sont à voir sur : http://brigittemarcerouartiste.wordpress.com/

1 brigitte série 1 (5)

(…)

Ourdir les mots

au métier des marais

où dire

les mots

 

une volée de mots

comme poignée d’oiseaux

jetée aux quatre vents

et le monde est

ouvert

 

et des millions de mots

s’accrochent aux étoiles

Le monde dévoilé

palpite (…)

 

9 novembre, 2014 à 8:42 | Commentaires (0) | Permalien


L’Oeil du monde…

 

 

2014-11-01 13-58-03_0053

Le ciel a la candeur

paisible d’un regard

 

Des bruissements d’odeurs frisent

la toison de fougères

au ventre des talus

Le vent couleur de feuilles frissonne

et frôle de sa langue à la saveur de menthe

le clair filet d’eau vive

que reflète le ciel

 

Et dans tes yeux ouverts

enclos comme une image

je regarde le monde

à son premier matin.

(inédit – 1979)

 

8 novembre, 2014 à 9:14 | Commentaires (0) | Permalien


Paysage Intérieur

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Paysage

 

Le bleu s’échappe des forêts

les mains des arbres

te retiennent

 

Le train déchire dans la nuit

de grands lambeaux

de souvenirs.

(1979 – inédit)

7 novembre, 2014 à 8:50 | Commentaires (0) | Permalien


Fantaisie Triste

castagniers (5)

     Fantaisie Triste

 

Tout au fond de ta valise,

distrait amant qui m’abandonnes,

c’est mon coeur que tu emportes.

 

Froissé parmi les chemises

gît tout l’amour que je te donne -

je crains qu’étourdi, tu ne portes

 

demain, chez le blanchisseur,

ton linge, mon amour et mon coeur -

 

Il se pourrait bien que j’en meure…

(inédit – 1978)

6 novembre, 2014 à 11:14 | Commentaires (1) | Permalien


Les Noms d’Isis – extraits dans Le Capital des Mots

cliquer sur le lien :   http://www.le-capital-des-mots.fr/

6 novembre, 2014 à 11:09 | Commentaires (0) | Permalien


La Vésubie, vidéo-poème

 

cliquer sur le lien : 

 https://www.youtube.com/watch?v=HN8oZsmKEj0

 

DSCN0861 (2)

 

5 novembre, 2014 à 10:36 | Commentaires (2) | Permalien


Les Noms d’Isis (extrait)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA 

 

Hiératique et obscure détentrice du Nom Secret

Iris lancéolé

Iridescente Isis

grave

fleur

de poésie

 

enclose au coeur de la parole

réfrangible cristal

du souvenir

 

*

 

Azur ou safran

métalescente soie

mince et flexible flamme

palpitante et fugace

 

aigue-vive

tu

t’élances

sur le fléau

du

vide

 

et dans l’instant

Tout

disparaît

 

miroitant et spectral souvenir de la page

 

 

4 novembre, 2014 à 16:42 | Commentaires (2) | Permalien


Travail en cours – A Fleur d’Etang

Pour une Botte en papier végétal, œuvre de Brigitte MARCEROU

 

                                  A fleur d’étang

 

J’arpente vos songes 10555050_878952762134255_255465217_n[1]

à pas de velours d’oiseau

de cris de musaraigne

pris à la soie perlée qui tremble dans l’allée

 

à pas de feuille et de mousse

dans le lit vert de la fontaine

je glisse sur vos songes

à pas de nèpe d’eau

 

sur les coussinets du gerris

sous les algues du sommeil et la mousse des fées

dans le silence de l’étang

Je cueille vos songes

 

fantômes de vos vies

couleur de menthe mauve

couleur de cresson pâle

imparfaite dentelle de pensées nuagées.

 

 

 

3 novembre, 2014 à 15:53 | Commentaires (0) | Permalien


Daemon Failure Delivery (extraits)

Livre d’artiste, avec les magnifiques burins de Dominique Crognier, artiste graveuse d’Amiens – 2013.

 

10264941_10201935388887952_7987776558066839564_n

 

10270296_10201935388927953_6995107733588113792_n

 

10171724_10201935389047956_3418831902211911000_n

 

10294364_10201935389847976_3077937207206955369_n

3 novembre, 2014 à 11:27 | Commentaires (0) | Permalien


Night of Lilac

cliquer sur le lien :

http://cordite.org.au/?s=night+of+lilac

 

 

 

 

HANBURY  jardin  botanique  ITALIE (71)

 

2 novembre, 2014 à 19:29 | Commentaires (0) | Permalien


Souvenirs de la Maison désaffectée

 

 

vidéo-poème (cliquer sur le lien ) : https://www.youtube.com/watch?v=lGwvzYwYYCo

 

MAISON DESAFFECTEE (minotaura)MAISON DESAFFECTEE (minotaura) (2)2014-06-30 11.14.21

2 novembre, 2014 à 17:00 | Commentaires (0) | Permalien


Géométrie

pluies de novembre

 

Les feuilles, sur la portée,

Jouent la musique de la pluie.

L’été finit.

 

 

 

 

1 novembre, 2014 à 21:21 | Commentaires (0) | Permalien


Novembre

vidéo-haiku de novembre - cliquer sur le lien

 

J’écris sur des pages volantes

 

le rien

           l’aboi d’un chien

 

et l’écho frileux de la chasse

 

 

 

 

 

 

 

1 novembre, 2014 à 19:28 | Commentaires (0) | Permalien


1...1112131415