Accueil événement Luca Ariano : Oggi il treno scivola /Le train glisse aujourd’hui…

Luca Ariano : Oggi il treno scivola /Le train glisse aujourd’hui…

0
0
782

Poème lu lors de la performance poético artistique du 12 mars 2018, au Piccolo Museo della Poesia di Piacenza, autour de la sculpture CAPELLI AL VENTO d’Antje Stehn.

009 - treno Parma-Ancona, giugno 2006_risultato

photo Paolo Zanardi

Oggi il treno scivola

in un cono di nebbia :

non è quella del ventennio

di manganelli ombre celate

e purghe di lividi sulla schiena.

Quel venticinque Luglio scappano

come conigli, in fuga a Porta Vittoria,

la caccia al Fez e fasci da picconare.

Ci pensi sul convoglio per Bologna

quando li si studiava la Rivoluzione ;

ragazzi e donne tagliano capelli

nelle strade per non temere un bacio

all’aperto, per una risata di troppo

all’uscita di un cinema o un caffè.

Guarderai affreschi su Pompei,

di corpi scolpiti nel rosso e per loro

un abbraccio casto o far l’amore,

come con lei, una cinghiata da pagare

per non vedere più figli bisbigliare

nel terrore di una preghiera sbagliata.

Luca Ariano

 

*

 

aujourd’hui le train glisse

dans un cône de brouillard :

ce n’est pas celui des deux décennies

de matraquages d’ombres cachées

et de purges de castagnes sur le dos.

Ce vingt-cinq juillet, fuyant

comme des lapins, vers Porta Vittoria,

la chasse à la chéchia et aux faisceaux à casser.

TU y penses dans le train pour Bologne

là où l’on apprenait la Révolution;

garçons et filles se coupent les cheveux

dans les rues de peur de risquer un baiser

dehors, un rire de trop

à la sortie d’un cinéma ou d’un café.

Tu regarderas des fresques sur Pompéi,

des corps sculptés sur fond rouge et pour eux

une étreinte chaste ou faire l’amour,

comme pour elle, un coup de fouet

pour ne plus voir les enfants chuchoter

terrifiés à l’idée de se tromper dans la prière.

 trad. Marilyne Bertoncini

335026634_974499403539146_7151587944650764689_n

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par marilyne bertoncini
Charger d'autres écrits dans événement

Laisser un commentaire

Consulter aussi

un don des mots… entretien sur la traduction

extrait : Carole Mesrobian : S’agit-il d’un travail « artisanal » ou bien alors peut-on pa…